Retour sur les bancs de l’école

Aujourd’hui je suis allée pour la première fois dans un lycée japonais. Non pas pour étudier mais en tant qu’assistante de langue en français ! Et comme la plupart des mes précédents / actuels petits boulots, ce fut tout a fait par hasard que j’ai trouvé celui-ci. En effet, la semaine dernière j’ai rencontré une potentielle nouvelle élève, S, c’est une femme qui enseigne le français dans trois lycées différents. Elle parle bien français et envisage de passer le DELF B2 c’est pourquoi elle cherche de l’aide pour réviser et se préparer. Elle est vraiment très sympathique, on a beaucoup discuté et bien rigoléPuis elle m’a parlé de son travail de professeur et comme quoi son lycée cherche une assistante de langue en français  Elle m’a demandé si ça m’intéresserait et m’a donc proposé ce poste. Le lycée se situe un peu loin dans les montagnes (a Sanda), c’est a une heure de route de chez moi mais c’est pas grave. J’ai accepté non seulement parce que ça m’intéressait et surtout parce que se serait une bonne expérience. 

5726_grande

Aujourd’hui fut donc mon premier jour, j’étais un peu stressée mais ça s’est bien passé. J’ai d’abord du remplir plusieurs papiers, ils étaient d’ailleurs étonnés que je parle japonais et écrive des kanji, puis j’ai été présenté au proviseur. L’architecture de style espagnol du lycée est vraiment belle, rien a voir avec nos vieux lycées abîmés qui datent des années soixante. En arrivant, j’ai été surprise qu’on ait pas besoin d’enlever les chaussures pour entrer dans l’école car dans les films et les séries on voit souvent cette scène ou les élèves se déchaussent a l’entrée. Peu être que c’est stéréotypé dans les films? Ensuite, j’ai découvert la salle des profs, qui elle était exactement comme dans les films, une grande salle avec des bureaux alignés  tout les profs étant assis les uns a cotes des autres. Je ne me sentais pas a l’aise dans cette salle et peu m’ont salués.

Dans la classe, il y avaient quinze élèves, ils étaient tous étonnés de voir débarquer une française et étaient gênés de parler français devant moi. Comme S me l’avait dit, ils ont effectivement un niveau assez bas. Nous nous sommes tous présentés et ils m’ont posé quelques question (en japonais), par contre j’avoue que je n’ai pas encore mémorisé tout les noms. Au début, je ne savais pas trop quoi faire et ça me faisait bizarre d’être de l’autre coté, c’est-a-dire du coté du professeur. Pendant que S faisait son cours, je leur faisais répéter des mots, des phrases, je corrigeais leur prononciation et leurs exercices écrits en passant dans les rangs. Ça me faisait aussi bizarre d’être si près de ces lycéens japonais, je précise « japonais » car on a toujours l’image de les voir vêtu de leur uniforme et en groupe, jusqu’à présent je les avais toujours vu a la télé ou de loin en ville ou dans le train. Dans le bâtiment il n’y a pas de chauffage, il faisait froid donc j’avais gardé ma veste, puis en observant les élèves j’ai remarqué que les filles avaient toutes des couvertures dépassant de leur sac, d’un coté ça me rassure car elles doivent avec froid avec leurs uniformes, je rappelle qu’elles sont en jupes !

C’est ainsi que je cumule actuellement trois petits boulots. Je travaillerais la bas tout les mercredis après midi jusqu’à la fin du mois de Mars car des Avril je commencerais un autre travail qui aura également lieu les mercredis après-midi.

Publicités

11 commentaires sur “Retour sur les bancs de l’école

Ajouter un commentaire

    1. Mmmh j’ai donc eu raison de trouver ça « étrange ». Le lycée est grand et il faut sortir dans la cours pour changer de bâtiments pendant les interclasses, c’est peu être pour ça qu’il n’y a pas de règle pour se déchausser. J’ai seulement vu que pour aller dans la salle informatique il faut mettre des chaussons car il y a de la moquette sur le sol.

      J'aime

  1. Ce que je trouve génial, c’est que ça te donne la chance de t’immiscer encore plus dans la culture japonaise !!! Ca sent les supers anecdotes tout ça 😀

    J'aime

    1. J’en ai deja une lol. Parmis les questions qu’ils m’ont poses en japonais, un eleve m’a demande si j’avais un copain, et quand j’ai repondu que je suis mariee j’ai eu droit a un enorme « ehh » general dans toute la classe? Ils etaient vraiment surprise vu mon age… je ne sais pas s’il faut bien le prendre ou non mais j’ai quand meme ris. Oui je decouvre une autre facette de la culture/societe japonaise, apres avoir passe trois mois dans la fac de mon mari a Tokyo, je teste le lycee!

      J'aime

  2. Ha bon tu a passé trois mois dans sa fac ?? pourquoi faire ? Au Japon, on se marie à peu près à quel âge ? Je pensais que les japonais se mariaient plutôt jeune 😀

    J'aime

    1. De septembre 2010 a fin novembre 2010 j’etais restee au Japon, mon mari etait encore etudiant a ce moment la donc tout les jours je l’accompagner a la fac, je cotoyais certains des amis ou membres de son club, j’allais a son cours de francais, je participais aux activites de son club, j’etudiais mon japonais a la bibliotheque. C’est tout! ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :