Tohoku, 2 ans après

Voila déjà deux ans que l’archipel nippon connu le drame du 11 Mars 2011. Un séisme de magnitude 9 suivi qu’un énorme tsunami et malheureusement d’une catastrophe nucléaire. Qui aurait cru qu’un telle chose arriverait.

Il y a deux ans, j’étais en France, je préparais ma venue au Japon avec le visa Working Holiday. Je devais décoller le 20 Mars car je voulais assister à la cérémonie de remise des diplômes de mon mari qui devait avoir lieu à Tokyo le 23 Mars. Bien que je n’étais pas sur place au moment de la catastrophe, ça m’a beaucoup touché.

Ce matin du 11 Mars, je me suis réveillée sur les coups de 9h du matin. J’ai allumé mon portable pour voir si j’avais reçu des messages, quelle surprise j’eu en découvrant que j’en avais reçu une dizaine. Chaque sms se ressemblait « ton copain va bien? », « J’ai vu le séisme au Japon, tout le monde va bien? » etc. Sur le coup je me suis dit que ça devait être un « simple » séisme parmi ceux qui frappent régulièrement le Japon, mais en allant au salon pour rejoindre mes parents, je suis tombée sur ces images impossible à oublier, la terre qui tremble, l’immense vague prenant son élan pour tout dévaster, des villages inondés, la centrale nucléaire de Fukushima en feu. Je n’y croyais pas.

Mon mari (petit-ami a l’époque) était rentré chez ses parents près de Osaka, il ne devait retourner à Tokyo que pour la cérémonie de remise des diplômes, qui finalement fut annulée à cause des fuites radioactives de la centrale de Fukushima. Nous avions l’habitude de discuter tout les soirs à 17h (soit minuit au Japon). Je savais que je ne le trouvais pas connecté alors via mon adresse mail je lui ai envoyé un message sur son portable. Il m’a répondu quelques heures après comme quoi il allait bien, qu’il n’avait pas ressenti le séisme mais qu’il ne pourrait pas se connecter ce soir-la. J’étais aussi soulagée de savoir que mes ami/es de Tokyo et de Sendai étaient sains et saufs. Par contre, l’un des frères de mon mari était à Chiba a ce moment-la, préfecture à cote de Tokyo, il était en conférence dans un grand building, il a dit que ça secouait tellement qu’il ne pouvait pas tenir debout. Au fur et a mesure que les jours passaient, les choses empiraient sur place et les informations françaises n’étaient pas du tout rassurantes. Tout ça me faisait de plus en plus peur, au point que j’avais demandé à mon mari s’il ne voulait pas venir en France mais comme je m’en doutais, il refusa. Après avoir réfléchit et discuté avec lui, j’ai finalement repoussé ma venue au Japon au 12 Mai. Ma famille ne voulait pas que je parte, j’avais beau leur répéter que j’habiterais à 571km de Fukushima, ils avaient tous peur pour moi. Me sentant impuissante, j’avais fait un petit don de 20 euro à la Croix Rouge Japonaise.

Aujourd’hui, triste jour de souvenir, ces affreuses images ont resurgit à la télévision. Aux informations sur NHK, j’ai vu que plusieurs écoles ont observé une minute de silence à 14h26, heure du séisme du 11 Mars. Dans un parc de Kobe, il y a un petit mémorial ou on peut allumer une flamme en souvenir du grand séisme de 1996, cette flamme fut à nouveau allumée aujourd’hui en souvenir de celui de Tohoku, plusieurs personnes s’y sont réuni pour écrire des prières sur des tiges de bambou et pour également observer une minute de silence. 

Vendredi dernier, ma belle-famille et moi sommes allés assister au concert de charité que mon beau-père avait organisé avec le Rotary Club pour les sinistrés du Tohoku. Il y avait pas mal de monde, donc je pense qu’ils ont du obtenir une jolie somme. J’espère que ça pourra aider beaucoup de personnes.

Le 11 Mars, une date gravée dans l’Histoire.

Publicités

6 commentaires sur “Tohoku, 2 ans après

Ajouter un commentaire

  1. Quelle émotion dans ton article ! Je me souviens avoir énormément pensé à mes amis japonais ces jours-là … Mais eux sont sur la côte ouest. Néanmoins, c’est tout le pays qui a été plongé dans l’horreur ce jour-là, et les suivants, dans cet enchaînement infernal. C’est vrai. Cette date est grâvée dans l’Histoire du monde.
    Je t’embrasse bien amicalement.
    Michèle

    J'aime

  2. C’est émouvant… comme pour le 11 septembre ou des évènements similaires, quand il y a une catastrophe qui nous touche particulièrement, on se rappelle tous comment on l’a appris. Pour ma part j’écoute toujours la radio depuis mon lit, le matin, pour me réveiller. Ce matin là, j’ai entendu sur RTL qu’il y avait eu un grand séisme, beaucoup de morts, que la confusion régnait… ensuite il y a eu toutes les infos sur la centrale, des images visuellement très choquantes… J’avais cours (j’étais en L2 japonais à ce moment là) et nous en parlions beaucoup avec nos professeurs (heureusement leurs familles était saine et sauve). Je me rappelle des jours qui ont suivi, les images qui tournaient en boucle sur BFM TV et les chaines d’infos, nous étudiants qui nous renseignions auprès de nos amis, pour savoir si « tout le monde va bien ? »… une période vraiment très émouvante et difficile.
    Moi aussi j’avais prévu un voyage, pour début juillet -plus loin donc- et j’ai eu beaucoup de questionnements sur mon annulation etc.

    A Lille, on avait organisé des collectes sur la place principale, avec l’Association Japon et Culture de la ville. A la fac aussi on avait fait des activités et ventes de gâteaux etc pour le Japon.

    Aujourd’hui, c’est avec tristesse qu’on se rappelle de cet évènement. :/

    J'aime

  3. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    Un petit bonjour chez toi en ce vendredi
    GROSSES BISES et bonne fin de semaine !!!!!!!

    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    J'aime

  4. je crois que j’avais laissé un commentaire sur ton facebook par rapport à cet article. Je le trouve très bien écrit et très touchant. Nous on a vécu les choses de loin alors c’est saisissant de les lires de la part d’une personne touchée de plus près par l’évènement …

    J'aime

  5. J’étais au Senegal pour un voyage humanitaire quand cela s’est produit. Nous etions dans un petit village isole et nous ne l’avons su que quelques jours plus tard mais tout le monde a ete touche par cette catastrophe. Je n’ai jamais vu les images du Tsunami ou autre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :