Setsubun 節分

Le 3 février, c’est le jour du Setsubun dans tout l’archipel nippon. Comme beaucoup, cette fête est aussi d’origine chinoise et est célébrée au Japon depuis le VIIIème siècle. On pourrait comparer cette tradition au carnaval. En effet, afin que le printemps puisse arriver sereinement en nous apportant de la chance, il faut chasser les démons de l’hiver! Il est de coutume de jeter par la fenêtre des mame, des graines de haricot, en disant « Oni ha soto, fuku ha uchi » (Les démons dehors, la chance à la maison), et que chaque personne mange autant de graines de soja que son age, mais je ne pense pas que les personnes ayant plus de 50 ans le fassent…

Parfois, on peut également voir des gens déguisés en démons se balader dans les rues (des grandes villes en général), certains enfants en profitent pour leur lancer des mame-maki alors que d’autres, surtout les petits, pleurent en les apercevant. Certains temples font le setsubun matsuri ou des oni envahissent le temple et la foule leur lancent des mame. C’est aussi l’occasion pour les parents d’essayer de « donner une peur » à leurs enfants en leur disant qu’ils ne sont pas sages, les oni viendront les chercher. Une de mes belles-sœurs utilisent cette peur pour ses enfants, ce qui à l’air de fonctionner. Au Japon il existe même une application smartphone qui appelle soit-disant un oni, on choisit le thème (n’écoute pas, ne veut pas manger ses légumes / dormir etc) et celui-ci lui lui fait la morale avec sa grosse voix. Mais bon je ne trouve que ce n’est pas bien de faire naître volontairement une peur chez un peur, les traditionnels monstres sous le lit et des placards suffisent à faire travailler leur imaginations.

Le soir les Japonais mangent de longs sushi roulés, les ehoumaki composés de sept ingrédients, car le chiffre sept porte bonheur. Ils sont fourrés de beaucoup de choses comme du poisson, des œufs, du mitsuba, du concombre etc, ce qui fait que c’est simple mais chiant à préparer (je cite ma belle-mère^^). Il est préférable de les manger dans la direction annuelle de l’eto, selon le signe zodiaque chinois, afin d’être heureux, mais nous ne l’avons pas fait cette année, si je ne me trompe pas, l’eto 2015 était à l’ouest-sud-ouest.

16491476_10211764629935123_1693382418_o.jpg

10979215_10205833586982756_153192354_n

Publicités

4 commentaires sur “Setsubun 節分

Ajouter un commentaire

  1. En regardant l’émission Yofukashi de la semaine dernière j’ai appris beaucoup de choses sur Setsubun que je ne savais pas ! Déjà il faut lancer les mame une fois la nuit tombée. Ensuite il faut ouvrir toutes les portes et fenêtres, et crier uniquement dire « Oni wa soto » avant de tout refermer et de tirer les rideaux. Puis on peut lancer les mame dans la maison en disant « fuku wa uchi » en commençant par l’entrée.

    Dans le sud de Kyushu (sauf Saga et Fukuoka) et dans le Tôhoku et Hokkaidô on lance non pas des mame mais des cacahuètes ! Ca nous a fait rire avec mon compagnon car on trouvait ça bizarre.

    Je n’ai pas mangé de ehomaki cette année, hélas.

    J'aime

    1. Ah oui, je ne connaissais pas du tout ces détails ! Merci Béné! Je me demande si tout le monde les fait ou si c’est seulement les familles avec des enfants ? Je ne connais pas trop ce genre de petites traditions qu’on fait a la maison, mon mari ne m’apprends pas beaucoup, j’espère que quand notre fils sera en age de comprendre, il nous les transmettra mieux^^
      Je viens de regarder les horaires de Yofukashi, ça passe tard ><

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :