Mère au foyer au Japon

9d49303f

La vision de la mère au foyer n’est pas la même en France et au Japon. Ici le congé maternité dure 14 semaines et selon l’entreprise, certaines peuvent bénéficier d’un congé parental d’un an. En France, la majorité des mères reprenne le travail au bout de 3 mois, alors qu’au Japon, la majorité arrêtent de travailler pour se consacrer à l’éducation de leurs enfants ou sinon elles attendent qu’ils soient scolarisés. 

J’ai l’impression que beaucoup de personnes ont une vision erronée du rôle de mère au foyer. Il y a des siècles en arrière, c’était le fait qu’une mère travaille qui était aberrant, maintenant c’est l’inverse. De nos jours, le rôle de mère au foyer est limite critiqué, car confondu avec les femmes au foyer, faisant ainsi passer ces mères qui doivent s’occuper des taches ménagères et de leurs enfants pour des feignantes qui passent leur journées sur le canapé. Certes il faut évoluer avec son temps, mais ce n’est pas une raison pour critiquer celles qui font le choix de rester à la maison pour voir grandir leur enfant. En France je trouve que c’est un peu mal vue, passé les 3 mois du bébé, beaucoup demandent à ces jeunes mères « alors tu reprends quand le boulot? », « tu fais quoi toute la journée » etc. Ces questions m’ont aussi étaient posées par des amies qui étaient devenues mères la même année que moi, et je me sentais gênée, honteuse de leur dire que je n’avais pas encore repris le boulot.  Alors qu’au Japon, rester longtemps mère au foyer c’est normal, ce n’est pas mal vu, bien au contraire, mais ça c’est du à leur mentalité archaïque qui dit « homme au boulot, femme à la maison »! 

En dehors du choix, je distingue deux raisons qui font que beaucoup de japonaises arrêtent définitivement de travailler quand elles deviennent mère. La première raison est financière, pour économiser la crèche car il y en a peu et ça coûte cher. La seconde concernent les entreprises, beaucoup de femmes enceintes et de jeunes mères subissent du harcèlement moral pour qu’elles démissionnent, car leurs supérieurs savent qu’il faudra leur faire des horaires sur-mesure pour s’adapter aux heures de garde de leur enfant et surtout qu’il faudra s’attendre à des absences en cas d’enfant malade. Du coup, afin d’éviter tout ça, autant arrêter pendant la grossesse ou dès la naissance du bébé. 

Quand j’étais plus jeune, j’avoue que j’avais une « mauvaise » image des mères au foyer. Depuis mon arrivée au Japon en mai 2011 j’ai toujours travaillé (serveuse, modèle, prof de FLE, traductrice etc) et voyant mes belles-sœurs et le nombre de mères au foyer je me demandais toujours ce qu’elles faisaient de leurs journées. Disons-le, je pensais un peu qu’elles se tournait les pouces et s’ennuyaient, or depuis je suis devenue moi-même maman je constate bien évidemment que ce n’est pas vraiment le cas. Faire le ménage, le linge, la cuisine, les courses, aspirer et laver les sols, s’occuper des enfants, voire aussi d’un animal etc, c’est aussi fatiguant. S’occuper d’un petit enfant ça nous prend aussi beaucoup d’énergie! Mon mari me dit que je n’ai aucune raison d’être fatiguée, mais c’est juste que ce n’est pas la même fatigue. Je me suis toujours dis que quand j’aurai un enfant, je reprendrai le travail, même si ce n’est pas à plein temps. De ce coté, je souhaite retravailler pour avoir une vie sociale et penser à autre chose que la maison et mon fils. La préparation pour cette reprise ne se passe pas vraiment comme je le pensais, mais je reprendrais quand même le mois prochain une fois par semaine.

Dans un prochain article, je vous parlerai des crèches et des garderies, car celui-ci est deja bien assez long!

Précédent article maternité : Accoucher au Japon / L’allaitement au Japon

Publicités

11 commentaires sur “Mère au foyer au Japon

Ajouter un commentaire

  1. C’est vrai que l’on a toujours cette vision là.. du moins pour les mamans avec 1 seul enfant. Car je ne sais pas, et je dois me tromper apparemment, mais on ne fait pas le ménage tous les jours ni la lessive même si cela prend du temps.. a la limite il faudrait travailler à mi -temps sinon non ?!

    J'aime

    1. Oui le menage et tout se fait petit a petit, un peu chaque jour, du moins quand on est pas maniaque^^ Quand mon mari rentre du boulot, limite il inspecte pour voir ce que j’ai omis de nettoyer ou de ranger -_-

      J'aime

        1. Beaucoup de Japonais sont clean a l’extérieur, mais tres bordéliques chez eux, cela semble même s’empirer avec l’age. Mon mari n’est pas maniaque, il ne bouge pas le petit doigt de ce cote la, mais il aime que sa maison soit propre et rangé, et s’il voit que j’ai oublie de nettoyer quelque chose il me le fait savoir^^

          J'aime

    2. Je ne suis pas maman mais j’ai garde tres regulierement des enfants et je te conseille de garder un bebe/petit enfant, rien qu’une journee entiere, nuit comprise, pour voir et je pense que tu comprendras mieux.
      A part quand il fait sa sieste, un petit demande de la surveillance stressante non stop (« nooon touche pas ca, arretteeeuuhhh, ou tu vas reviens ici tout de suite ». TOUT est source de danger). Il te fait te baisser, t’asseoir, te relever, marcher a genoux, en permanence, nettoyer les dégâts quotidiens (du reflux gastrique, vomito, au verre renverse, a la moitie du repas qui a atterri par terre, dans tes cheveux et sur ton pull etc). Un enfant, ca chouine, ca pleure, ca hurle et faut sans cesse le calmer/savoir ce qui ne va pas. La couche se change de nombreuses fois par jour, les repas se preparent avec le gosse qui chouine derriere en meme temps, les biberons se sterilisent…Il faut lui faire sortir prendre l’air a l’enfant aussi et donc « L’habiller-L’equiper », le divertir, l’eveiller, jouer avec…Quand il dort bin tu fais ton menage, tu manges TOI, tu prends ta douche TOI etc….Si t’as 45 minutes pour regarder ta serie ou lire ton bouquin t’es contente.
      Bref, non vraiment un jeune enfant c’est beaucoup d’energie et de stress a part si c’est un nourrisson qui dort tout le temps mais ca ne dure pas, ou alors si le laisser dans son parc devant les dessins animes toute la journee ne te derange pas. Beaucoup de meres qui ne craignent pas de passer pour des mauvaises meres te diront que c’est quand elles sont au travail qu’elles peuvent souffler et se sentir detendues justement !

      J'aime

  2. Le prix des crèches privées est cher celui des crèches publiques est calculé selon le montant de ce que gagne le père et la mère , pour ma part je ne paye que 50 euros par mois avec cantine comprise donc non ce n’est pas cher il faut juste se bouger les fesses généralement on arrive facilement à trouver .mais après c’est une question de choix , je suis restée quelques années avec mon bébé et j’ai repris le boulot car comme dit ginie in ne fait pas le ménage tous les jours et si on le fait ca ne prend pas des heures et ensuite la bouffe .les lessives pareil on peut laver tous les jours mais bon on lave pas à la main …c’est pas fatigant .au bout d’un moment on s’embête . Et je pense que ton mari a raison ce n’est pas du tout la même fatigue on peut quand même se reposer avec bébés faire des siestes ou sinon se promener .cest pas la vie dure comparer au Boulot des hommes au Japon.

    J'aime

    1. Comme je le mentionne a la fin de cet article, je compte aborder le sujet des crèches / garderies dans un prochain article donc je ne veux pas trop m’étaler ici. Je ne sais pas dans quelle ville vous habitez. La ou je suis les crèches prennent les enfant si les deux parents travaillent plus de 48H la semaine or je travaille moins. Quant aux garderies, elles demandent 1000 yens par heure, ce que je trouve cher compare a la France (d’après ce que j’ai entendu de mes amies).

      Certes on ne fait pas le ménage tous les jours, ça se fait petit a petit. Pour ma part je souhaite reprendre un peu le boulot surtout pour avoir une vie sociale. Par chance mon fils fait une bonne sieste l’après-midi ce qui me permet de faire mes traductions. Oui je suis consciente que le travail des hommes au Japon est bien plus fatiguant, je dis juste que la fatigue n’est pas la même. Si on compare un prof, un ouvrir ou une caissière la aussi la fatigue ne sera pas la même.

      J'aime

  3. C’est vrai que être mère au foyer est mal vu en France, et pourtant, je trouve ça tellement important.
    Ça fait déjà super longtemps que je me dis que quand j’aurais un enfant, je ne reprendrais pas le travail de si tôt, car je veux voir mon enfant grandir, l’éduquer et prendre mon temps avec lui, même s’il est tout seul. Être maman, c’est un boulot à plein temps !

    J'aime

  4. Coucou! Oui, on sent vraiment bien les différences culturelles sur cette situation dont les femmes ne devraient même pas se sentir coupables qu’elles soient femmes au foyer ou qu’elles reprennent le travail rapidement. La mentalité allemande est similaire au cas japonais: les femmes sont très mal vues de reprendre le boulot après la naissance de l’enfant à tel point qu’on les surnommait les Rabenmutter (=mère corbeau), mais tout cela commence à changer grâce aux futures générations plus tolérantes. Le plus important, c’est de penser au bien de l’enfant et cela ne devrait pas avoir un impact négatif sur son éducation. Profite bien de ton rôle de maman 😉

    J'aime

  5. Ah, enfin, tu vas te bouger un peu les fesses et arrêter de te faire entretenir par ton pauvre mari, il était temps quand même !:D
    Alors comme ça la pénurie de crèches au Japon c’est une légende ?! Le taux de natalité en berne aussi alors ? XD
    J’envie vraiment ces personnes qui arrivent à faire autant de choses qu’une mère au foyer en travaillant à plein temps ! Je dois vraiment avoir le cerveau ramolli parce que je ne vois pas comment c’est possible, ne serait-ce que mathématiquement. Ou alors on peut avoir des journées de 48h et on ne m’a pas prévenue ?
    Je suis d’accord avec LadySo, je veux voir grandir mon enfant. Et non, je ne m’ennuie pas et il n’y a pas de danger que ça arrive !
    Moi aussi je trouve que c’est fatigant d’être mère au foyer pas forcément dans le sens où j’ai besoin de plus de sommeil, mais dans le sens où c’est du sept jours sur sept. Ca ne s’arrête pas, il n’y a pas d’horaires fixes, toujours des heures sup ^^
    Il y a autant de situations différentes que de familles, chacun a ses priorités et ses impératifs, dans tous les cas le principal c’est que le choix qu’on fait ne soit pas trop subi, que ça soit pour des raisons économiques ou sociales. Après personne ne devrait avoir à y redire. Je pensais un peu comme toi avant de venir vivre ici mais sur ce point comme sur pas mal d’autres j’ai beaucoup changé d’avis en voyant les deux extrêmes entre la France et le Japon. Enfin, je pourrais encore en écrire des tonnes, tu as sûrement déjà lu un peu ce que j’en pensais sur mon blog !
    Hâte de lire tes prochains billets en tout cas !:)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :