Mon quotidien japonais : Juillet

Ça y est les cigales chantent depuis plusieurs semaines, la saison des pluies est terminée, l’humidité s’en est allée pour laisser place aux (très) grosses chaleurs nippones. Chaque jour nous frôlons les 37°C, nous suons sous ce soleil sans pitié qui nous assomme sous ses puissants rayons. De ce fait les piscines et les rivières sont prises d’assaut ! Mon nouveau compagnon de cet été est un Katori buta qui sert à éloigner les moustiques. A l’interieur on y fait brûler un katori-senko, un répulsif à moustiques qui a une odeur particulière indissociable de l’été japonais^^ On le place à l’extérieur devant les portes ou sous les tables pendants les barbecues.

Juillet fut marqué par la fête de Tanabata (cf ici) mon fils a fait un bricolage à la garderie et on y a aussi reçu une belle branche de bambou à ramener à la maison. Ça fait cinq ans que je suis au Japon et c’était la première fois que je la fêtais! En tant que maman étrangère qui participe aux activités de la garderie, cela me donne une autre vision du Japon. Pratiquement chaque mois il y a une fête du coup les garderies et crèches les fêtent en faisant du bricolage que les enfants ramènent à la maison.

Ce mois-ci via une amie maman japonaise j’ai rencontré une Française qui m’a également présenté un autre Français qui se trouve être aussi Alsacien! On est quand même six Alsaciens sur Osaka-Kobe, comme quoi le monde est petit^^ C’est toujours sympa de rencontrer d’autres compatriotes d’autant plus que nous avons des enfants d’environ du même age. On dit souvent qu’il y a plus de français à Tokyo, mais l’air de rien on est aussi nombreux dans la région du Kansai.

Le 22 juillet, la société franco-japonaise ou j’enseigne a organisé une soirée pour notre fête nationale du 14 juillet. J’y suis allée avec mon mari, mon fils, mes deux beaux-frères et ma nièce. En fait mon mari et ses frères ont étudié le français dans un lycée japonais à Tours donc ils sont venus pour revoir leurs anciens professeurs qui étaient revenus au Japon au bout de 23 ans d’expatriation! En raison de l’attentat survenu à Nice quelques jours plus tôt, nous avons d’abord fait une minute de silence en début de soirée. C’était une agréable soirée, le maire de la ville de Kobe était aussi présent, il devait y avoir environ 130 personnes dont seulement cinq Français dont mes deux anciens patrons du resto français où j’avais travaillé pendant mon Working Holiday. Vers la fin de la soirée, nous avons aussi fait un loto, on pouvait gagner des bouteilles de vin français, une nuit dans un hôtel, un repas pour deux dans tel ou tel resto français, etc, puis le hasard a voulu que notre numéro soit tiré au sort pour aller justement déjeuner dans le resto où j’avais travailler ^^’

13695041_10209825628861308_1539034805_n

Sinon ce n’est qu’il y a 3 semaines que j’ai enfin trouvé de vraies barquettes de framboises et de mures ! Mais attention pas dans n’importe quel supermarché de quartier, mais au magasin Costco qui est une chaîne américaine qui vend donc, vous vous en doutez, des produits américains en grosses quantités ce qui fait qu’au final c’est moins cher. Il faut être membre pour pouvoir y aller, j’y suis allée avec une de mes belles-sœurs. Autant vous dire qu’au bout de 2 jours, il ne restait plus rien. Dans mon supermarché j’en voyais parfois, moins de dix framboises pour environ 6 euros ! Hallucinant! Enfin bref, ces petites baies ont suffit à faire mon bonheur, comme quoi il en faut peut pour être heureux!


Puis bien sur comment ne pas parler de ce mois de juillet sans parler de l’événement mondial de la sortie du jeu Pokemon Go sur nos smartphones ?! Quand le premier jeu de Pokemon est sorti en France sur Gameboy color, j’avais 9 ans et je l’avais reçu pour mon dixième anniversaire. Happée par la Poke-mania je collectionnais les cartes, regardais le dessin-animé sur TF1 et avais les jeux de la version, rouge, jaune, or et crystal! A 14 ans tout ça était derrière moi. Puis il y a quelques jours Pokemon Go est arrivée et malheureusement (ou pas?) j’y joue… j’aime bien, le fait d’être soi et de chercher ces bestioles dans notre ville ou de tomber sur l’un d’eux dans notre salon est chouette. Apres comme mon fils de 23 mois est déjà treeees attiré par les portables, je n’y joue que le matin ou le soir en promenant ma chienne ou sinon quand je vais bossais.

Petit point culture de ce mois : Saviez-vous qu’en été il est conseillé de mettre une feuille de shiso ou de l’umeboshi dans les bento afin d’éliminer la prolifération des bactéries et de chopper une intoxication alimentaire ? 

Publicités

2 commentaires sur “Mon quotidien japonais : Juillet

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Eva,

    Je découvre ton blog avec plaisir, car mon mari et moi envisageons un voyage au Japon en 2017.
    Je pense donc parcourir tes posts régulièrement (les anciens comme les nouveaux) !

    Tes impressions me rappellent des souvenirs de notre expérience d’expatriés en Chine.

    Je t’envoie plein de courage pour supporter la chaleur humide de l’été ; à moins que tu ne passes prochainement quelques semaines en Europe ?

    Claire

    J'aime

  2. Je viens de découvrir un peu par hasard ton blog et déjà ton petit univers m’intéresse beaucoup.
    Je ne connaissais pas ce petit cochon répulsif, c’est décoratif et utile à la fois.
    Je continue ma petite balade, matane ! ♫

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :