Mon quotidien nippon : août

Tout d’abord je voulais vous remercier pour vos nombreuses visites et commentaires concernant mes deux précédents articles. Ça m’a vraiment fait plaisir d’avoir de si bons retours et qu’ils vous ont plut !

***

Août fut le mois des vacances, même si je continuais de travailler les jeudis. Début août, je suis allée à mon premier matsuri de quartier avec mon mari et mon fils. Il y avaient des stands de nourriture et au centre une tour avec des lumières et de la musique où les gens dansaient autour la fameuse danse bon-odoori. Je n’en avais jamais vu avant, beaucoup de oba-san et d’enfants portaient des yukatas et des jinbei, dont mon fils. C’était vraiment sympa comme petite soirée, mon fils s’était bien amusé et dansait en agitant son anneau lumineux. Dorénavant j’essayerai d’y aller chaque été.

Le premier weekend nous sommes parti sur l’île d’Awaji avec la belle-famille (un total de 14 personnes, enfants inclus). La journée nous avons profité de la piscine du club de pêche de mon beau-pêche et le soir nous avons assisté au grand hanabi, feux d’artifices, d’Awaji. C’était magnifique ! Grandiose ! Impressionnant ! 30 minutes où nos yeux étaient émerveillés par la beauté du spectacle. Il n’y a pas a dire les feux d’artifices japonais sont de loin les meilleurs. Ils sont plus haut, plus beaux et durent plus longtemps que nos feux d’artifices français. En général, je déconseille de visiter le Japon en été, mais si vous êtes assez courageux pour vous confronter à la chaleur, il faudra absolument que vous alliez voir un véritable hanabi !

14102067_10210120159744396_485814759_n

Le deuxième weekend, nous avons fêté les deux ans de mon fils. Nous avons choisi de fêter ça un weekend pour que toute la belle-famille puisse venir. La veille j’avais passé 4h en cuisine pour confectionner un rainbow cake, bien que se soit simple à faire, ça prend beaucoup de temps ! Le jour de la fête, j’avais cuisiné toute la journée car mes beaux-parents venaient dîner. Une fois le repas terminé, le reste de la belle-famille nous avait rejoindre pour manger le gâteau et déballer les cadeaux. Mon petit cœur a été gâté, et malgré sa fièvre du weekend, il était en forme ! Puis le jour-j de son anniversaire je l’ai emmené dans une grande salle de jeux à Kobe, sa fièvre était tombée et il s’est bien amusé. L’année prochaine nous fêterons ses 3 ans en France, je m’en réjouis d’avance !

Le troisième weekend, nous sommes partis tous les trois à Naoshima qui est connue pour être une île d’arts. Ce fut nos premières vacances à trois, tout un symbole pour moi. Nous y sommes allés en voiture puis avons pris le ferry. Comme à Awaji, il faisait extrêmement chaud, 45 degrés au soleil ! Le mois prochain je publierai un article consacré à Naoshima ou je vous présenterai l’île et vous parlerai plus en détail de mon séjour. Bien que court, nous avons passé un agréable weekend en famille, l’île est petite, mais il y a pas mal de choses à voir, ainsi que la plage! La nuit suivant notre départ la plage se préparait aussi pour un hanabi.

14123340_10210138242836462_901276406_o

Fin Août, j’ai testé la piscine japonaise pour la première fois avec deux Français et une Japonaise. Le complexe aquatique se nomme Dekapatos et se trouve à Kobe sur Rokko Island. Depuis chez moi ça prend une heure de trajet avec 4 correspondances de train ce qui rend la sortie très fatigante. C’est très grand, il y a plusieurs bassins, un avec des vagues, un autre où on se laisse porter par le courant dans nos bouées, une pour les enfants (celle avec le seau, il se rempli continuellement et se renverse pour arroser tous le monde), une pataugeoire et deux grand toboggans ! La matinée il n’y avait pas trop de monde, nos enfants (entre 8 mois et 3 ans) se sont beaucoup amusés. L’endroit est chouette, mais c’est dommage que se soit si loin. Puis, comme je m’en doutais, les japonaises, les mères notamment, se baignent habillés, leggings et manches longues au RDV (de quoi faire pâlir ceux qui sont contre le burkini, personnellement ça ne me dérange pas). Je le savais mais je ne m’y ferai jamais. A voir les Japonais devenir brun foncé voir quasi noir en bronzant, je comprends qu’elles se protégeant autant du soleil mais bon, ce n’est qu’une question d’habitude quoi. A savoir, les tatouages sont interdit, ils faut soit les cacher via un sparadrap soit via un vêtement de piscine ! Malheureusement ils ont encore une mauvaise image ici, trop assimilé aux Yakuza. Si vous voulez en savoir plus sur ce complexe aquatique, je vous conseille l’article de Kansajin, ici

14112067_10210108082282467_1894511304_n
Piscine Dekapatos – Le calme avant la tempete

J’espère que vous aussi vous avez passé un bon été, bon courage pour la reprise ! 

Publicités

4 commentaires sur “Mon quotidien nippon : août

Ajouter un commentaire

  1. Ces petits festivals d’été ont l’air grandioses et ton petit bouchon est trop mignon habillé en jinbei.
    J’aime beaucoup tes petits posts, j’en apprends beaucoup sur la vie nippone.
    Merci pour le partage et bonne fin de semaine 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :