Mon quotidien japonais : Octobre

Octobre marque enfin l’arrivée de l’automne ! Quel bonheur d’avoir des températures douces. Adieu chaleur, adieu humidité, adieu transpiration, oh joie  je respire à nouveau, je revis !

Début du mois je suis allée aux undokai d’un de mes neveux et d’une de mes nièces. Les undokai sont des fêtes sportives qui ont lieu dans toutes les écoles du Japon. Les enfants se sont entraînés pour des relais, des danses, des figures acrobatiques etc. Ils sont tous habillés de la même façon, pas évident pour repérer sa progéniture dans la foule, faut être bien placé pour pouvoir lire leurs noms inscrit sur leur dossard. La seule différence sont les chapeau, rouge pour les filles, blanc pour les garçons. Le premier weekend je suis donc allée encourager ma nièce de 11 ans et le weekend suivant mon neveu de 5 ans. A la maternelle de mon neveu, il y a des activités pour les tout petits aussi, ainsi mon fils a pu participer à une petite course avec son papa ou il a reçu un petit cadeau (l’année dernière c’est moi qui avait couru avec lui). On y est resté toute la matinée, ma belle-sœur avait fait des bentos pour tout le monde (les parents, grand-parents et frère / sœur de mon neveu étaient aussi la), c’était vraiment chouette, une très bonne ambiance !

14803116_10210696624115645_1122005495_o.jpg

Coté boulot, j’ai eu une mission pour de la traduction. J’ai du traduire un gros article sur le vin d’un magazine économique très connu au Japon. Ce fut deux semaines bien remplies, je m’y mettais dès que mon fils dormait. Je ne me suis jamais intéressée au domaine du vin, du coup concernant le jargon viticole j’en ai autant appris en français qu’en japonais ! La traduction c’est intéressant, mais vraiment fatiguant.

A la mi octobre je suis retournée au zoo avec mon fils et une amie japonaise qui a un fils du même âge que le mien. Ça se voyait que les températures étaient plus clémentes car il y avait beaucoup de classes en sortie scolaire, de la maternelle au primaire. Chaque classe avait sa couleur de chapeau, rouge, bleu, blanc, vert, jaune, rose etc. Je n’étais pas très à l’aise car vu les regards que certains enfants avaient sur moi, genre « oh une étrangère !  » j’avais l’impression de faire aussi partie du zoo. C’est quelque chose que je n’aime pas, être regarder comme si j’étais une bête de scène alors que je suis « comme eux », juste que mon visage est différent. Oui ce sont des enfants, oui ils n’ont pas l’habitude de voir des étrangers, mais bon, en France j’ai pas l’impression que les enfants dévisagent tant les étrangers.

14686271_10210628106802755_1314632859_n

Lors d’une petite balade à Kobe avec une amie française, sa fille et ses parents, nous avons fait un petit tour au temple Ikuta et j’ai eu l’agréable surprise de voir que le petit chemin de inari avait été rénové. De beaux tori tout neufs et bien rouge. En les traversant je me croyais presque au sanctuaire Fushimi Inari de Kyoto ! Le petit autel au bout a par contre complètement changé ! Ci-dessous, photo avant (à gauche) et après (à droite).

Vendredi 21 octobre à 14h24 précisément, nous avons ressenti un tremblement de terre dont l’épicentre se situait à l’ouest dans la préfecture de Tottori et qui était d’une magnitude de 6. Comme je l’ai déjà mentionné, c’est rare qu’on ait des séismes dans la région, du coup j’étais plus que surprise d’en ressentir un ! Tous les portables japonais ont une application qui prévient quand un séisme arrive, l’alarme sonne environ 3 sec avant que ça ne temple. Cette alarme fait un bruit affreux ! C’est la deuxième fois que je l’entends et à chaque fois elle me fout plus les boules que le séisme lui-même, je serai même pas étonnée qu’elle ait déjà donné des crises cardiaques à des personnes âgées. Chez moi, à Kobe, on a ressenti le séisme à 3, mon fils faisait sa sieste quand tout à coup ma maison s’est mise à trembler, c’était assez long en plus. J’étais debout en bas des escaliers en me demandant s’il fallait que je réveille mon fils ou pas pour sortir. Une fois la secousse terminée, je me suis assise, mais mes jambes tremblaient encore. Aucune casse chez nous, mais ça impressionne toujours !

14729145_10210683619990550_7872241738150661744_n

Puis bien sur comment parler du mois d’Octobre sans mentionner Halloween^^ Bon c’est une fête américaine, je ne m’y suis jamais intéressée et ne l’ai jamais fêté. Mon amie Française que j’avais rencontré cet été m’a invité à une petite Halloween party pour les enfants qui est organise par sa résidence majoritairement habité des Américains. Ils ont vraiment tous joues le jeu, décoraient un peu partout et ceux chez qui nous sommes allés réclamer des bonbons étaient aussi déguisés. C’était vraiment sympa comme ambiance, les enfants s’amusaient bien y compris mon petit bout de 2 ans qui portait la combinaison de pilote de course de Cars.

14877123_10210764871101777_1215077428_n

Publicités

2 commentaires sur “Mon quotidien japonais : Octobre

Ajouter un commentaire

  1. Un mois bien rempli !
    Je suis d’accord, ça fait du bien les températures qui redescendent ! Et j’ai aussi été marqué par ce séisme ce mois-ci… pleine de surprise, la vie au Japon !

    J'aime

  2. Sympa le Undokai avec les trucs gonflables! Jamais vu! Ca fait de bons souvenirs pour les enfants je trouve.
    Ils devraient mettre une cage « gaijin » au zoo, ça nous ferait des « baito » 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :