Mon quotidien japonais : avril

Ça y est le printemps est là. La longue semaine de pluie en début de mois a laissé place à de belles journées ensoleillées. Le chauffage a donc pu s’acquitter de ses loyaux services, quoique vu l’isolation des maisons japonaises, il fait plus froid à l’intérieur qu’à l’extérieur. Des fleurs pointent le bout de leur nez un peu partout et lors des promenades de ma chienne, mon fils en cueille toujours sur le chemin du retour.

Avril, symbole du renouveau et de la rentrée scolaire. Il doit être, avec décembre, le mois le plus chargé pour les Japonais. Il est aussi un mois très attendu pour la floraison des cerisiers. Hélas, cette année, ces petites fleurs tant aimées des Japonais se sont faites désirées, la pluie du début du mois n’aidant pas non plus. Malgré tout, les cerisiers ont tenu bon et on a pu finalement en profiter.

Début avril j’ai rencontré Joranne qui est une infographiste assez connue sur le web, des japanophiles et des expatriés français. Elle tient un blog et vend également un carnet d’illustrations sur le Japon. Elle est très talentueuse, j’aime beaucoup ses dessins, donc n’hésitez pas à jeter un œil à son site => JoranneBagoule Elle a passé un mois à faire une traversée nippone et lors de son passage à Osaka nous en avons profité pour nous voir. Nous sommes allées à la sky building qui se trouve dans le quartier d’Umeda pour faire un petit saut dans le temps et remonter jusqu’à l’ère Showa (1926-1989) ! En effet dans le sous-sol de ce bâtiment il y a le Takimikoji ( 滝見小路 ) qui regroupe pleins de petits restos d’époque. C’était sympa, mais comme nous y étions en pleine après-midi les restaurants étaient fermés, du coup si ça vous tente, je vous conseille d’y aller pour déjeuner ou dîner afin apprécier encore plus ce petit retour dans le passé ! Voici le lien du site, Takimikoji.

Le 11 avril c’était mon anniversaire. J’ai eu 27 ans. La trentaine approche à grand pas.  Le temps passe si vite depuis quelques années. Ça me fait bizarre car dans ma tete j’ai toujours l’impression d’être restée bloquée à mes 20 ans. Certes j’ai mûri, j’ai grandi, j’ai changé, mais je ne sais pas pourquoi, j’ai du mal à imaginer que j’ai bientôt 30 ans. Probablement parce que j’ai toujours ce corps d’ado et qu’avec mon visage je fais plus jeune que mon age. Probablement parce que je suis déjà en couple depuis 8 ans et maman depuis bientôt 3 ans. De part ma timidité je n’ai malheureusement pas beaucoup profité de ma « jeunesse », chose que je regrette aujourd’hui. Depuis que j’ai rencontré mon mari et surtout depuis que je suis au Japon je me suis libérée de cette prison. Cette libération tardive me donne encore plus envie de voyager, de sortir, de profiter de la vie, mais à présent ce n’est pas évident avec mes responsabilités de mère et d’épouse, quoique ce n’est pas pour autant qu’il faille s’oublier en tant qu’individu. 

Sinon bien qu’expatriée, je n’oublie pas mes racines et nous avons donc fêté Pâques ! Depuis que je suis maman j’ai encore plus envie de perpétuer ces traditions franco-alsaciennes qui sont chères à mon cœur et de les transmettre à mon ptit Onigiri boy (ça sera dorénavant son surnom sur le blog, il adore les onigiri et a le chic pour toujours avoir des grains de riz collés sur lui). Ainsi pour lui faire plaisir, j’ai organisé deux chasses aux œufs dans le jardin, une avec ses cousins/cousines et l’autre avec ses copains. Ils ont tous adoré ! Pour l’occasion j’ai aussi fait un lamala, un agneau pascal, une autre tradition alsacienne.

Sans titre 1

Le weekend suivant je me suis fait plaisir en me faisant une sortie avec deux amies françaises. Mon fils était resté avec son papa, la dernière fois que j’avais passée une journée sans lui remontait à septembre 2016 donc vous imaginez bien que cette sortie m’a fait un bien fou ! Prendre un peu de temps pour moi, ne penser à rien, ne pas être stressée, une petit pause dans mon quotidien de maman dont j’avais vraiment besoin ! Mes amies et moi sommes allées à Kyoto ou nous avons loué des kimonos pour aller admirer les magnifiques cerisiers du jardin du sanctuaire Heian Jingu. L’article concernant cette journée et la location de kimono se trouve par ici = > Kimono Experience

Publicités

8 commentaires sur “Mon quotidien japonais : avril

Ajouter un commentaire

  1. Coucou ! il me tarde tellement d’être au Japon quand je lis tes articles *.* . Vivement le 30 août ! Lors de mon 1er voyage j’étais aussi aller au skybuilding où j’avais mangé un okonomiyaki :3. Par contre, tu as fait une petite erreur de frappe pour l’ère shôwa je pense x) c’est 1926 pas 1026 haha.
    Bisous !!!

    J'aime

    1. Mon fils étant né en aout il fera sa rentrée en maternelle en avril 2018, il aurait du naitre avant le 1er avril pour y entrer cette année. Du coup il continue d’aller à la garderie deux fois par semaine.

      J'aime

  2. Encore un mois remplit de merveilleux petits bonheurs.
    J’aurais adoré voir les pitchounes courir après les oeufs au chocolat hi hi!

    Bonne golden week, à bientôt !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :