Mon quotidien japonais : mai

La chaleur s’est déjà installée, le soleil tape fort, affichant 25 degrés des 9h du matin, de quoi craindre le plein été. Il faut profiter de ce beau temps propice aux sorties avant que la saison des pluies ne commence.

La première semaine, pendant la golden week il y avait le kodomo no hi, le jour des enfants, et comme l’année dernière nous sommes allés voir les koi nobori flotter au vent. Puis avec ma belle-famille nous avons fait un barbecue, mais là aussi cela diffère de nos barbecue à la française. En effet, ici pas de grandes variétés de salades, verte, tomates, concombres, carottes, non une grande salade verte suffit. Quant aux grillades, quelques tranches de viandes et des ailes de poulet, mais aussi pas mal de légumes, des aubergines ou oignons enroulés dans une tranche de lard, des poivrons, du mais, des onigiri grillés à la sauce soja, puis pour finir des yaki soba. J’ai hâte de rentrer cet été pour me faire un bon barbecue à la française !

18552800_10212783915496625_753242012_o.jpg

Nous avons aussi fait une petite sortie en famille au temple Katsuo-ji, connu pour les daruma qui peuplent son enceinte. C’est un très bel endroit, ça a aussi plu à mon fils, toutes ces petites figurines qui nous entouraient l’intriguaient beaucoup. J’ai pu ainsi ajouter un nouveau sceau a mon carnet de go-shuin, plus que six et celui-ci sera complet. Pour découvrir ce temple, cliquez ici -> Katsuo-ji.

P5050061.JPG

Je suis également allée au jardin Sourakuen à Kobe qui, en dehors du temple Ikuta, doit être le seul endroit japonais de la ville. C’est un magnifique jardin japonais qui nous coupe du béton le temps d’une balade au vert. Il est connu pour ses azalées qui fleurissent au printemps et ses érables rouges en automne. C’est l’endroit idéal pour faire de belles photos de mariage en kimono, ce jour-la il y avaient deux shooting.

18516577_10212765742482311_371713579_o.jpg

Sinon j’ai fais découvrir le temple de mon quartier à deux amies françaises, qui en ont profité pour compléter leur carnet de sceaux, les go-shuin. Je vous avais déjà parlé de cette pratique par ici -> Go shuin. Le temple Mondoyakujin est assez connu dans le coin, c’est un joli temple qui permet aussi d’avoir une chouette vue sur la ville. 

CIMG0220.JPG

Cote boulot, j’ai a présent une deuxième classe de débutants. Depuis que j’enseigne j’ai toujours eu des classes de grands / faux débutants, soit le niveau le plus délicat, pour moi en tout cas. J’aime enseigner, mais j’avoue qu’au bout de 4 ans, j’aimerais pouvoir me diversifier et aussi avoir des classes d’un niveau un peu plus élevé afin de pouvoir discuter, débattre, être moins scolaire, etc. Quand je donnais des cours particuliers j’avais toujours eu des élèves qui avaient déjà étudier le français et qui parlaient bien français, c’était vraiment intéressant de pouvoir aborder des sujets plus diverses, lire un livre, d’écouter leurs opinions / impressions, etc. Mais bon, ce n’est pas moi qui décide, on verra l’année prochaine. 

Publicités

2 commentaires sur “Mon quotidien japonais : mai

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :