Littérature jeunesse japonaise : petite enfance

Je me suis dis que ce serait intéressant de vous montrer les livres japonais pour enfants qui sont des classiques. On trouve beaucoup de livres étrangers traduits en japonais mais ici je vais parler exclusivement des livres japonais. Quand mon fils est né j’avais déjà une liste de livres français que je voulais lui acheter au fur et à mesure de sa croissance, mais cote livres japonais j’étais un peu perdue car je ne savais pas lesquels étaient populaires. C’est en cadeau qu’il reçut ses premiers livres japonais. Par la suite, j’ai continué certaines collections et j’en ai aussi acheté par moi-même suivant les recommandations d’amies japonaises qui ont des enfants du même age que le mien.

19866962_10213377942106919_1365025829_o

La trilogie des Daruma-san est un incontournable. Les phrases sont tres courtes et principalement composées d’onomatopées. Mon fils aime beaucoup cette série justement à cause des onomatopées qu’ils aime reproduire et qui le font rire. Daruma-san no à gauche apprend la possession via la particule No (en bleu), on y apprend aussi quelques parties du corps humain. Daruma-san ga au milieu apprend les action via la particule Ga (en rouge). Daruma-san to à droite apprend la notion du « et » avec la particule To, ainsi on voit Daruma-san et ses amis faire telle ou telle chose. 

19893863_10213377941786911_1287211356_o

La série de 12 livres Akachan asobi ehon s’adresse aux tous petits, jusqu’à 2 ans (à 3 ans mon fils aime toujours les feuilleter tout seul en « lisant »). J’en avais reçu 2 comme cadeau de naissance, puis j’en ai acheté d’autres suivant les étapes de mon fils. J’aime beaucoup cette collection car elle suit l’évolution des enfants et leur apprends des basiques avec des phrases courtes et en les faisant participer via des pages à rabat. Par exemple, ici nous avons « bon appétit », « bien répondre », « se brosser les dents », « la politesse », « les câlins » et les « chatouilles ». Certains livres comme « se brosser les dents », « aller sur le pot », « s’habiller tout seul » etc peuvent aussi motiver les enfants, grandir et devenir indépendant en s’amusant.

20049261_10213377941826912_394695668_o

A gauche, Inai Inai baa, un livre pour les tous petits ou les animaux jouent à cache-cache.

A droite, Sayonara Sankaku fait partie de la collection des Kokuma-chan, les oursons blanc et noir. Ce livre est un imagier classé par couleurs et formes, ainsi l’enfant découvre que la girafe est jaune, que la mer bleue, que les ballons sont ronds, que le tofu est carré, que les tomates sont rouges, etc. C’est parfait pour développer le vocabulaire.

19866860_10213377942226922_1625873627_o

Ces deux livres m’ont été recommandé par deux amies. J’ai les ai acheté à moitie prix au Book off, une librairie d’occasion connue à travers le Japon, ils sont qui plus est en excellent état ! Mon fils les aime beaucoup également, ce sont toutes les deux des histoires drôles et agréables à lire. 

A droite Tengu-chan to Daruma-chan fait parti d’une collection de 8 livres dont le personnage principal est le petit Daruma-chan (celui en rouge). Dans cette histoire, on le découvre faisant des pieds et des mains pour ressembler à son ami Tengu-chan. En effet celui-ci veut les mêmes accessoires que ce soit en passant par son évantail, ses chaussures, son chapeau et même son long nez ! Le petit Daruma-chan n’est jamais satisfait des tonnes de chapeaux, evantails et chaussures que son papa lui apporte, ainsi il n’hésite pas à faire preuve ingéniosité ! Je pense acheter un deuxième livre de la série.

A droite Mado kara okurimono (un cadeau par la fenêtre) est également une histoire connue, elle existe aussi en version anglaise. L’histoire se passe la veille de Noel, le père-noël fait sa tourné pour distribuer des cadeaux par la fenêtre. Hélas, celui-ci ne regarde pas bien les animaux qu’il y a dans chaque maison, ainsi parfois il leur offre des cadeaux qui ne leur correspondent pas forcément. 

Publicités

6 commentaires sur “Littérature jeunesse japonaise : petite enfance

Ajouter un commentaire

  1. Inai Inai Baa est une institution, ma fille a pu découvrir les émissions de télé sur Youtube avant leur suppressions par la NHK 😦 Il y a aussi Nontan Howa Howa qui lui plait beaucoup.

    J'aime

  2. C’est super intéressant ! Je connaissais la série des daruma mais pas le reste (il faut dire que je n’ai pas trop l’occasion d’aller farfouiller dans le rayon enfant).
    Grâce à mon ex j’ai découvert les magazines destinés aux hoikushi et si tu es en panne d’inspiration pour des activités manuelles ou autre je ne peux que te les recommander : cherche Picolo ou Pripri.

    J'aime

    1. Merci pour le tuyau ! Etant tres manuelle je vais y jeter un oeil, les activites manuelles pour enfants sont toujours les bienvenues, surtout pour les jours de pluie^^

      J'aime

  3. Enchanté!😊Je suis très contente que vous ayez choisi ces livres. J’ai lu beaucoup de livres pour mes enfants et j’ai organisé un groupe de mères qui sont allées à l’école primaire et lu des livres courts aux écoliers avant la classe.
    Il existe de nombreux bons livres japonais pour les enfants. Je suis heureux que vous ayez un sens à choisir de bons.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :