Chroniques du Japon : Tremblement de terre à Osaka

Lundi matin. Assise sur mon canapé, je consulte mes mails. Tout à coup, vers 8h mon portable sonne. Non il hurle. Un hurlement affreux. De quoi faire une crise cardiaque. La sonnerie tant redoutée de tous. A peine son cri se fait entendre que le monstre se manifeste. Son râle résonne. La terre tremble. Je vois mes cadres photos tomber du mur. La maison bouge de gauche à droite. Je réalise. J’ai peur. Je panique. J’ai du mal à respirer. J’appelle mon mari. Il dit de rester tranquille, de ne pas bouger malgré l’intensité non négligeable du colosse. Je pense à mon fils qui dort encore. Je file à l’étage pour le voir. Puis le calme revient. Mon petit prince à les yeux grand ouvert. Il ne bouge pas. Perdu dans ses pensées, il vient de vivre son baptême sismique. Bref, on a eu un séisme.

_____________________________________________________

Mon mari part travailler. Mon fils déjeune. Il n’ira pas à l’école aujourd’hui. Je regarde les informations sur la chaîne NHK. Je vois Osaka  secouée dans tous les sens. Les autoroutes suspendues se balancent. Une route est brisée. Les trains sont bloqués. Des gens poirotent dans les gares. D’autres sortent des trains et longent les rails. Une petite fille a perdu la vie. Deux hommes âgés également. Plusieurs personnes sont blessés. La sirène des pompiers retenti. L’antre du monstre se trouve sur la faille d’Arima-Takatsuki dans la préfecture d’Osaka. Une magnitude de 6 est annoncée. La nuit, je me couche la boule au ventre. A minuit et demi une première réplique de magnitude 4 me réveille. Mon fils a peur. Il vient dormir avec moi. A 5h une autre secousse de magnitude 3 se fait ressentir. Elle est plus légère. Je me rendors.

_____________________________________________________

Mardi matin. Je dois aller tôt à Kyoto. A 56km de mon fils. J’espère que tout ira bien. Je prends le train. Il doit passer pres de l’antre du démon. Le wagon est bondé. Je suis collée contre la fenêtre de la porte. Takatsuki approche. J’aperçois des maisons traditionnelles japonaises. Certaines ont le toit éventré. D’autres l’ont recouvert d’une bâche bleue. Les séismes, si imprévisibles et destructeurs. Dans la région du Kansai, ils se font rares. On oublie facilement que le Japon est un pays à risques. De ce fait, c’est encore plus impressionant. Le dernier gros du Kansai remontre à avril 2014. Il provenait de l’île d’Awaji qui fait face à Kobe. Il était d’une magnitude de 5. Sa faille est d’ailleurs la responsable du grand tremblement de terre de 1995. Nous ne sommes toujours pas à l’abris d’autres répliques, restons prudents.

Publicités

13 commentaires sur “Chroniques du Japon : Tremblement de terre à Osaka

Ajouter un commentaire

  1. J’ai pensé à vous quand ils en ont parlé aux infos.
    Cela doit être très impressionnant, je ne sais pas comment j’aurai réagi à ce moment précis…
    En tout cas, cela n’a rien de comparable aux petits séismes que nous avons dans le bassin rhénan…

    Prenez bien soin de vous ☺

    Gaëlle d’Alsace centrale

    Aimé par 1 personne

    1. Merci 🙂 Quand j’étais au collège, je me souviens de deux petits seismes mais effectivement, ce n’est pas comparable à ceux d’ici. Plus de peur que de mal 🙂

      J'aime

  2. Bonjour
    J’espère que vous vous êtes remise de vos émotions. Je suis également alsacien, et j’habite à Hirakata, à côté de Takatsuki. Pas mal de dégâts sur et dans la maison. On se sent tout petit et impuissant. En espérant que ce n’était pas le « petit » avant le gros….

    J'aime

    1. Bonsoir,
      Malgré les dégâts matériaux j’espère que vous allez bien. J’habite à 20min de train de Umeda, la maison a été bien secouée, je n’imagine pas la violence de la secousse en habitant à cote de l’épicentre… Les séismes sont imprévisibles et ravageurs, à part fuir et se mettre à l’abri, on ne peut pas faire grand chose. Cette histoire de Big One me travaille aussi, plus tard il se manifestera, mieux c’est.
      Faites attention à vous en cas de récidives.

      J'aime

  3. oh lala c’est vrai que ca fait peur, heureusement que les personnes habitant le japon reste calme moi j en serais pas capable et bravo pour votre blog que j ai pris du debut depuis pas longtemps et que je lis avec plaisir

    J'aime

    1. Merci, c’est toujours un plaisir d’avoir de bons retours 🙂
      Les Japonais sont surtout habitués et entraînés des le plus jeune age a bien réagir en cas de séisme, ce qui n’est pas le cas en France vu que ce n’est pas un pays a risques.

      J'aime

  4. Dès que j’ai entendu la nouvelle à la radio, j’ai envoyé un message à une amie japonaise… qui se week-end-là était justement à Osaka; heureusement, elle et son mari venaient de quitter la ville.
    J’espère que vous allez bien.

    J'aime

  5. Bonjour, ça fait effectivement très peur , j’habite yokohama depuis quelques jours et je redoute de découvrir ce qu’on ressent en cas de séisme. Tu dis que ton portable sonne , tu as une application qui annonce les séismes ? Merci pour ton blog qui donne plein d’informations pour les nouveaux venus

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour ! Ravie que le blog plaise 🙂
      Yokohama, quelle jolie ville, très similaire à Kobe.
      Pour les séismes, c’est une application japonaise qui était déjà intégrée dans mon portable, elle sonne à partir d’une magnitude 5 il me semble. Elle se nomme Docomo Kit Disaster.

      J'aime

  6. J’ai aussi enduré le tremblement de terre. Peu de temps après, nous avons eu de fortes pluie, en plus de ça. C’était un mois difficile !

    J’en profite pour t’encourager ! Ton blog est très sympathique ! Au passage, je suis moi aussi professeur de FLE à Kobe ! De quel côté vis-tu ? 🙂

    J'aime

    1. Effectivement un mois bien éprouvant. Par chez moi nous n’avons pas eu de dégâts même si la rivière menacait de déborder.
      En fait j’habite vers Nishinomiya kitaguchi, mais j’enseigne à Sannomiya. Et toi ?

      J'aime

      1. J’ai des enfants donc ton ressenti m’a touché. C’était vraiment la panique lors du tremblement de terre.

        J’habite près de Nishinomiya Kitaguchi. Et je travaille aussi à Sannomiya ! Le monde est petit !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :