Kobe : Le temple Sanshinzan Taisan-ji

Cette année je voulais éviter la foule qui m’avait traumatisé l’automne dernier au temple Eikando de Kyoto, ainsi j’ai choisi d’aller faire tour dans les montagnes de Kobe au temple Sanshinzan Taisan-ji et je ne regrette pas car il devait y avoir une dizaine de personnes. Qui plus est, il faisait beau et  la lumière était superbe !

P1012833.jpg

Taisan-ji est un temple bouddhiste de la secte Tendai et il se situe dans les montagnes de Kobe. Il présente un intéressant mélange d’architecture japonaise et chinoise, détail que l’on remarque de suite à son bâtiment principal. Celui-ci achevé en 1293 est d’ailleurs reconnu comme « Trésor National » du Japon. Ce lieu occupe une place importante dans le bouddhisme car il est considéré comme un des premiers temples a avoir aidé à populariser le bouddhisme au Japon en adoptant une nouvelle forme de statue de Bouddha. Il fait d’ailleurs parti du pèlerinage des 6 sanctuaires Jizo de Kobe, de celui des 26 temples bouddhistes de Akashi et aussi du pèlerinage des 25 temples Kannon du Kansai.

Taisan-ji est ancien et a du potentiel, cependant il ne dévoile ses beautés qu’à des périodes précises, ainsi il est facile de se retrouver face à de nombreuses portes closes. Derrière celles-ci ce cache un Bouddha de l’ère Kamakura qui fait parti du pèlerinage des 13 bouddha de Kobe !

P1012754.jpg

Celles-ci, qui date de l’ère Edo, abritent un superbe plafond de fleurs peintes qui n’est visible du public que pendant le festival des fleurs qui a lieu le 8 mai.

P1012816.jpg

Au milieu des montagnes vertes, cet ancien temple offre un joli dégradé de couleurs. Des tons chauds, jaune, rouge, orangé en automne et des tons plus doux au printemps avec les cerisiers. Sa grande pagode à trois étages émerge de ces arbres en feu et surplombe son territoire, sa vue n’étant bloquée que par les montagnes qui l’entourent.

P1012788.jpg

A coté du temple et à l’abri des regards, se cache le petit jardin An’yo-in, mais attention celui-ci est particulier. En effet, il s’agit d’un jardin de pierres qui date de l’ère Azuchi-Momoyama. Des pierres de toutes formes et de toutes les tailles dont la position a été méticuleusement choisie. Assis dans l’engawa* sur des zabuton* de pailles tressées, c’est dans le silence qu’il se contemple. Une ambiance zen ou l’odeur de l’encens nous caresse les narines et ou les rayons du soleil nous réchauffe le visage. Cependant, l’accès à ce jardin est payant et il n’est ouvert aux visiteurs qu’à deux périodes dans l’année, en novembre du 15 au 30 et au printemps du 27 avril au 5 mai

P1012685.jpgP1012877.jpg

*zabuton : coussins pour s’asseoir parterre.

engawa : sorte d’étroit couloir extérieur d’une maison japonaise, si on enlève les portes coulissantes coté jardin, celui-ci peu se transformer en véranda. 

Adresse : 224 Zenkai Ikawadani-cho Nishi-ku Kobe

***

J’ai fais quelques escapades entre parcs et montagnes pour aller admirer les momiji et j’ai posté plusieurs photos sur la page Facebook du blog, alors n’hésitez pas à y faire un tour pour les voir. 

Publicités

6 commentaires sur “Kobe : Le temple Sanshinzan Taisan-ji

Ajouter un commentaire

  1. Merci Eva, j’ai voyagé par procuration grâce à tes magnifiques photos. Ces couleurs sont justes wouaouhhhh ! Merci encore pour ce partage. 😀

    NB: La photo où tu es sous les érables avec ton petit béret est extra, j’espère que tu l’as mise dans un album photo. 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :