Le Japon dans l’ombre du Covid-19

Le Covid-19, le fléau du moment, celui qui occupe l’esprit de chacun, celui dont le nom résonne chaque jour à la télévision ou dans la bouche d’autrui. Depuis plusieurs semaines on en parle beaucoup dans le monde même si chaque pays le vit différemment. Cependant, en dehors des gros titres et des statistiques, ça donne quoi au quotidien ?

La nouvelle du corona virus a eut l’effet d’une bombe, et malheureusement, le timing du nouvel an chinois n’a pas aidé. Au Japon, les villes de Yokohama, Kobe et Nagasaki abritent des quartiers chinois très connus qui, pour le nouvel chinois, organisent de nombreuses festivités. Ainsi l’archipel, étant voisin de la Chine, appréhendait davantage l’arrivée de ces touristes.

26 janvier 2020
J’avais d’ailleurs l’intention de me rendre au quartier chinois de Kobe, Nankinmachi, afin d’aller voir la célèbre danse du dragon avec mon fils, mais vu les circonstances j’ai préféré ne pas m’y rendre et, apparemment, cette année beaucoup avaient eu la même idée.

Dehors, les personnes portant un masque ont augmenté, même moi je me suis surprise à en porter par précaution dès que je prends le train. Les cas isolés de personnes contaminées commencèrent à apparaître ci et là puis l’annonce du bateau de croisière qui accosta à Yokohama transportant des passagers porteurs du virus mis le Japon davantage en lumière. La peur fit réagir les gens et les pénuries de masques semèrent la panique. Les rayons se vidèrent, les sites internet furent aussi tres vite en rupture de stock, au point que certains se mirent à en voler dans les hôpitaux. Les Chinois ne voyageant plus à l’étranger, le Japon donna l’impression de se vider et les lieux touristiques de s’aérer. Dans les lieux publics, des spray anti-bactériens en libre service, les affiches et les annoncent audio concernant les mesures de précautions à adopter augmentèrent.

Ici il ne reste que des masques à porter la nuit en cas de gorge sèche.

21 février 2020
Ma mère étant en séjour au Japon, nous avons passé un week-end à cheval sur Nagoya et la préfecture de Mie. Nous avons notamment visité trois lieux touristiques et à notre grande surprise il y avaient très peu de personnes. Ce qui nous a particulièrement marqué c’est le parc d’attractions qui était quasiment désert, aucune minutes d’attentes pour les manèges alors qu’en temps normal il faut attendre minimum 1h.

Depuis une semaine, la psychose prend de l’ampleur, les événements impliquant ses regroupements sont annulés, les magasins réduisent leurs heures d’ouverture, les écoles, les musées et les parcs d’attractions ferment, prenant ainsi de court la population japonaise. D’ailleurs j’ai appris que le parc d’illuminations et que le bateau de croisière que j’ai pris avec ma mère dans la baie de Kobe ont aussi fermés, elle sera venue à temps.

27 février 2020
A 19h j’ai reçu un mail de l’école de mon fils annonçant fermer pour un mois. Le lendemain sera leur dernier jour, il faudra ramener toutes les affaires scolaires à la maison. Ils n’auront pas eu droit à leur fête de fin d’années, j’avoue que je trouve cela triste pour eux que tout s’arrête d’un coup comme ça. Travaillant quelques jours par semaines, je fais partie des parents touchés par cette décision de fermer les écoles par précaution. Avant-hier mon travail a aussi décidé de fermer ses portes pour deux semaines. Par chance, ma belle-famille habite dans mon quartier, de ce fait elle pourra me rendre service en gardant mon fils le temps que je serai au travail
quand celui-ci rouvrira mi mars.

Malheureusement, comme si tout ce remue-ménages ne suffisait pas, une soi-disant fake new a à nouveau créée la panique en parlant de pénurie de papier toilette et de mouchoirs. L’effet fut sans attente, les rayons des magasins et les stock des sites internet se vidèrent également laissant croire que les prochaines victimes de cette folie sont les couches et les protections hygiéniques.

2 mars 2020
Je me suis rendu au drugstore de mon quartier pour l’ouverture, mais les rayons étaient toujours aussi vide que le weekend dernier. Les étagères des protections hygiéniques, elles, étaient à moitié vide. C’est une chose de voir des photos de rayons vides, mais ça en est une autre de les voir en vrai, ça fait vraiment une sensation bizarre. Bref, un peu plus et on aurait l’impression que c’est la fin du monde, mais bon la vie suit son court. J’espère vraiment que tout cela s’apaisera d’ici les mois à venir.

_____________________________
Et vous ? Comment cela se passe dans votre pays / dans votre ville ?
Est-ce que les lieux publics ferment ou est-ce que vous avez aussi des pénuries ?

5 commentaires sur « Le Japon dans l’ombre du Covid-19 »

  1. C’est vraiment la psychose chez vous ! Pour l’instant, à Hambourg, on reçoit juste des mails du ministère hambourgeois de l’éducation disant qu’ils maîtrisent la situation. Il faut dire qu’il n’y avait qu’un seul cas vendredi dernier, jour des vacances. Nous avons deux semaines de vacances, je ne sais pas ce que ça donnera d’ici la reprise. En tout cas, nous sommes en vacances en France et tout va bien aussi. Bon courage pour les prochaines semaines.

    J'aime

  2. Je crois que cette psychose gagne un peu tous les pays. En France, certains rayons de supermarchés type boîtes de conserves, pâtes etc… sont pris d’assaut. Et, je ne te parle pas de la ruée sur les gels hydroalcooliques. On a l’impression d’être en temps de guerre…
    Hier soir, un cas a été détecté dans la maison de retraite de mon village. Donc, arrêtés municipaux et mise en quarantaine de l’ehpad par le maire. A ce rythme-là, on va sûrement arriver aux mêmes mesures que ta ville. Ecoles closes etc… Vivement les beaux jours ! En espérant de tout coeur que le soleil désactive ce drôle de virus.

    Bon courage à vous, à bientôt! 😉

    J'aime

    1. J’ai vu récemment qu’en Alsace plusieurs cas ont été découvert, même dans ma ville d’origine. Ce n’est pas seulement l’école de ma ville, mais toutes celles du Japon qui sont fermées, j’ai d’ailleurs vu que maintenant il en était de même pour certains établissements scolaires alsaciens.

      Fait attention à toi !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s