Le Japon face au Covid19

Voilà un mois que le Covid19 s’est répandu un peu partout dans le monde. L’Europe est très touchée par la pandémie et divers pays sont en confinement depuis déjà plusieurs semaines. Une situation anxiogène que les chiffres et les médias n’apaisent pas. Mon Alsace natale fait d’ailleurs partie des gros foyers de contamination et quelques membres de ma famille ont / ont été contaminés…

Au Japon, le Premier Ministre a « enfin » déclaré l’état d’urgence pour sept préfectures, dont la mienne, Hyogo (dont la capitale est Kobe). Suite à cette annonce davantage de lieux public / de divertissement ferment ainsi que des magasins, des cafés et des restaurants. Cependant nous n’avons toujours pas de confinement strict semblable à l’Europe, mais seulement les mêmes recommandations que l’on entend depuis des semaines demandant d’éviter de sortir. Sur l’archipel c’est le « confinement de responsabilité citoyenne » qui est en place, mais je doute que celui-ci ait autant d’efficacité qu’un confinement total. Les écoles sont supposées rouvrir le 7 mai, du moins c’est ce qui se dit actuellement. Je suis rassurée qu’ils aient décidé de prolonger leur fermeture car avec les cerisiers et les rentrées scolaires de début avril, les risques de contamination auraient surement augmenté. Le Premier Ministre a annoncé proposer de donner deux masques en tissu lavables par famille, non pas par personne, mais par foyer ! On aurait dit une blague, les résidents n’ont pas manqué de réagir ! J’aimerai que le gouvernement mette en place un vrai confinement afin d’avoir des résultats, mais ça ne se fera pas car apparemment dans la loi japonaise il n’est pas possible d’imposer une telle décision, mais bon, à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles non ? Toujours des excuses, comme si entretenir l’économie du pays était plus importante que de protéger la santé des gens…

Yann Rousseau on Twitter: "Les réseaux sociaux japonais se moquent ...

Personnellement, j’avoue être fatiguée d’être constamment dans l’attente. Attendre de savoir si la semaine prochaine mon boulot sera ouvert ou si l’école va rallonger d’une semaine ou tout simplement si le Japon sera enfin en confinement officiel. A chaque annonce de conférence de presse du premier ministre je prépare un stock alimentaire d’une semaine, je constate d’ailleurs que récemment le PQ est de retour dans les rayons contrairement aux étalages de pâtes et de riz. Ça fait un mois que je limite mes sorties à faire les courses et sortir ma chienne. Dehors je fais attention à ce que je touche, me précipite sur les spray hydro alcooliques quand j’en vois dehors et que je compte mes masques et les lave.

J’essaye de rester positive, mais ce n’est pas évident. Les jours ont fini par se ressembler et je crois que je perdrais davantage la notion du temps si je n’avais pas le rythme de mon mari qui bosse la semaine, mais a ses weekends. Ce mois-ci mon fils est supposé faire sa rentrée en dernier année de maternelle. Ainsi depuis un mois nous faisons une heure d’étude par jour, nous travaillons principalement l’écriture en français et en japonais, les hiragana. Pour le moment il se prête volontiers au jeu, parfois on ajoute un peu de maths aussi afin qu’il ne perde pas ses acquis. Certes je ne suis pas en confinement total donc je n’ai pas à me plaindre, mais je commence aussi à en avoir assez de ce nouveau quotidien, surtout quand certains continuent de vivre leur vie comme si de rien n’était. Tous les après-midi le parc devant chez moi compte une dizaine d’enfants qui s’y amusent…

J'ai l'impression que la vie est en suspens.
Peu sortir emplie les choses et joue sur le moral. 
Pour le moment, j'ai du mal à voir la fin du tunnel.

Même si le confinement en France est plus strict, nous sommes dans le même bateau.
Courage pour les semaines à venir !

4 commentaires sur “Le Japon face au Covid19

Ajouter un commentaire

  1. Le passé de l’Allemagne et du Japon rend un confinement total difficile à mettre en place car vu comme trop « autoritaire ». Ici non plus, il n’y a pas de confinement et les fortes mesures de distanciation sociale relèvent de chaque Bundesland et pas d’une décision fédérale. Actuellement, les écoles sont fermées jusqu’au 20 avril et j’espère qu’ils ne vont pas attendre la fin de la semaine prochaine pour nous dire si la réouverture aura lieu ou si elle sera reportée.
    Bon courage à vous !

    J'aime

  2. En Suisse aussi c’est anticonstitutionnel d’obliger le peuple a rester chez eux… mes filles y habitent et c’est le folklore!! A vrai dire c’est moins frustrant d’avoir des règles strictes que tout le monde respecte… mais on en a aussi marre!! Courage à vous!!

    J'aime

  3. En France, nous sommes confinés depuis 33 jours maintenant.
    En Alsace, nous sommes particulièrement touchés par le virus donc il faut être vigilant. Mais, il y a toujours des réfractaires qui ont du mal à penser autrement qu’à eux-mêmes…
    Le 11 mai, ma fille devrait retourner au collège (elle est en troisième) et nous ne savons pas encore dans quelles circonstances. Petit comité? Avec un masque sur le visage? Je pense que nous en saurons plus d’ici quelques semaines…
    L’école à la maison n’est pas évidente… Ici, les enseignants rivalisent d’imagination pour maintenir le lien avec leurs élèves (Projet avec les moyens du bord en arts plastiques, exercices avec des bouteilles d’eau en sport, classes virtuelles en langue et en maths etc…)
    Pour ce qui est du papier toilette, cela me fait sourire. Car un moment, nous avons eu du mal à nous en procurer (pas de stock pharaonique chez nous). D’ailleurs, je me suis demandée si les gens n’en faisaient pas des origamis 😆
    Maintenant, les rayons sont bien achalandés mais je ne te cache pas que certains produits comme la farine et les œufs, ne sont pas toujours évidents à obtenir. Bref, nous nous adaptons.

    Courage et surtout prenez bien soin de vous. ♥

    J'aime

  4. Je me retrouve un peu dans tes mots avec ce qui se passe en Corée. Pas de confinement imposé non plus, des crèches qui rouvrent leurs portes et les autres établissements scolaires qui font la rentrée en ligne. Des gens plus relax dans la rue mais le gouvernement qui ne cesse d’envoyer des messages pour nous encourager à faire attention, marteler que ce n’est pas terminer. Je suis maman au foyer d’une petite de presque un an, et les sorties se limitent à quelques balades plus les courses le week-end. Mon mari va au travail, toujours avec un masque. On s’y fait heureusement et on trouve les ressources pour aller de l’avant, mais comme tu le souligne ce n’est pas toujours évident…
    Plein d’ondes positives et de courage !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :