Takenaka museum, le musée d’outils de charpenterie de Kobe

Le musée Takenaka fut ouvert en 1984 à Kobe. C'est le seul musée d'outils de charpenterie du Japon. Son but est de collecter et de conserver ces outils comme héritage culturel et de les présenter aux prochaines générations à travers des recherches et des expositions. Le musée en rassemble actuellement environ 1000, certains sont d'origines,... Lire la Suite →

Publicités

Nunobiki Herbs Gardens, le jardin des plantes de Kobe

Voici le plus grand jardin des plantes du Japon, le Kobe Nunobiki Herbs Gardens qui est très connu dans la préfecture de Hyogo. Il se trouve sur le mont Maya donc pour y accéder il faut prendre le téléphérique qui se situe à coté de la gare Shin-Kobe. Durant la montée, nous avons droit à une magnifique vue sur... Lire la Suite →

Kobe : Sumadera, temple entre guerre et secrets

Fondé en 886, Sumadera est un temple bouddhiste qui se situe à Kobe dans l'arrondissement de Suma. Très ancien et de part son histoire dans la religion, c'est un lieu important pour les locaux.   L'enceinte du temple est grande et ses paysages sont aussi appréciables au printemps sous les cerisiers, qu'en automne sous les érables rouges. Peu... Lire la Suite →

Kobe PR Ambassador

J'ai le plaisir et l'honneur de vous annoncer que j'ai été sélectionnée pour être ambassadrice de la ville de Kobe pendant une année ! Kobe PR Ambassador est un organisme qui a vu le jour en 2017. Chaque année, il recrute 25 étrangers passionnés par leur ville d'accueil qui y habitent, y étudient ou y travaillent... Lire la Suite →

Kobe : le sanctuaire Tsunashiki Tenmangu

Tsunashiki Tenmangu est un sanctuaire shinto qui se situe à Kobe, plus précisément dans un quartier résidentiel de Suma. Comme tous les sanctuaires tenmangu, celui-ci est dédié au Tenjin-san, dieu japonais des lettres, de la culture et de l’éducation qui fut autrefois Sugawara no Michizane, un simple poète dit érudit. Il y a longtemps lors... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑